A FORCE DE SOLITUDE

Tu attends que l’amour ou la haine
Arrivent et te surprennent
Mais tes jours et tes nuits sont pareils
Tous les mêmes, idem
Qu’est-ce qu’il pourrait t’arriver ?

A force de solitude
T’as perdu l’habitude
De trouver les mots qu’il faudrait

A force de solitude
T’as perdu l’habitude
De trouver les mots qui pourraient…

Déchirer ton ennui
Captiver ton regard
Te faire apercevoir
Toute la magie de la vie
Te donner un espoir

Mais ta vie qui passe te dépasse
Tu ne trouves toujours pas ta place
Et ici ou ailleurs, t’as l’impression
De connaître par coeur
Qu’est-ce qu’il pourrait t’arriver ?

A force de solitude
T’as perdu l’habitude
De trouver les mots qu’il faudrait

A force de solitude
T’as perdu l’habitude
De trouver les mots qui pourraient…

Ensoleiller ta vie
Effacer de ta mémoire
Effacer tôt ou tard
Tous tes chagrins d’aujourd’hui
Te donner l’envie d’y croire
Qu’est-ce qu’il pourrait t’arriver ?

A force de solitude
T’as perdu l’habitude
De trouver les mots qu’il faudrait

A force de solitude
T’as perdu l’habitude
De trouver les mots qui pourraient…

Délivrer tes envies
Captiver ton regard
Te faire apercevoir
Toutes les lumières de la vie
Te donner un espoir

Ensoleiller ta vie
Effacer de ta mémoire
Effacer tôt ou tard
Tous tes chagrins d’aujourd’hui
Te donner un espoir

Toute la magie de la vie
C’est simplement d’y croire

 extrait de l’album " a force de solitude" musique et paroles hélène rolles

Publicités
Published in: on 29 janvier 2008 at 21 h 33 min  Comments (11)  

CONTRE LA CRUATE

Published in: on 29 janvier 2008 at 20 h 18 min  Laisser un commentaire  

COUP DE GEULE

j’ai un coup de geule à pousser franchement quand je vois la connerie humain à tous les niveaux c’est usant
pour ceux qui me disent que ma grand mère va se rétablir elle a un cancer du pancreas en phase terminale donc
fatalement elle ne se rétablira pas!!!!
 
j’en ai marre du règne de l’argent , de la corruption , de l’injustice ce soir franchement je suis en colère contre lh’omme qui joue
les apprentis sorciers en faisant de l’acharnement thérapeutique avec ma grand mère sans prévenir un seul membre de la famille
 
les etres humains sont ainsi fait que de toute façon il n’y a plus rien à espérer.
yves copens s’est largement trompé dans sa théorie je pense que dans le nétolithique les gens étaient plus évolués
 
 
voila j’ai hésité à pousser ce coup de geule mais il m’est salutaire
 
 
Published in: on 25 janvier 2008 at 19 h 41 min  Comments (2)  

BELLE JOURNEE

Allongé le corps est mort
Pour des milliers
C’est un homme qui dort…
A moitié pleine est l’amphore
C’est à moitié vide
Qu’on la voit sans effort
Voir la vie, son côté pile
Oh philosophie
Dis-moi des élégies
Le bonheur
Lui me fait peur
D’avoir tant d’envies
Moi j’ai un souffle à cœur
Aussi

C’est une belle journée
Je vais me coucher
Une si belle journée
Qui s’achève
Donne l’envie d’aimer
Mais je vais me coucher
Mordre l’éternité
A dents pleines
C’est une belle journée
Je vais me coucher
Une si belle journée
Souveraine
Donne l’envie de paix
Voir des anges à mes pieds
M’faire la belle

Allongé le corps est mort
Pour des milliers
C’est un homme qui dort…
A moitié pleine est l’amphore
C’est à moitié vide
Que je la vois encore
Tout est dit puisqu’en amour
Si c’est du lourd
Le cœur est léger
Des élégies toujours
Les plaisirs, les longs, les courts
Vois-tu en amour
Moi, j’ai le souffle court
Vois-tu

Belle
La vie est belle
Comme une aile
Qu’on ne doit froisser
Belle
La vie est belle
Et je vais là
Belle
La vie est belle
Mais la mienne
Un monde emporté
Elle, j’entre en elle
Et mortelle, va.

paroles mylene farmer musique laurent boutonnat
Published in: on 24 janvier 2008 at 18 h 32 min  Comments (3)  

une présence

Encore un ciel vide
Avec rien dedans
Que le jour humide
Sur quatre murs blancs,
On se lève, on fait semblant,
Le silence paraît trop grand,
Debout sur le sol
Encore étourdi
D’une larme on récolte
Des bouts de la vie
Des histoires jamais finies
On se soûle à l’eau de pluie

{Refrain:}
Tout ce qu’on veut, c’est une présence
Pour exister,
Une présence
A respirer,
Simplement une présence
Pour pas couler,
Une présence

Alors certains jours
On parle tout seul,
On parle même d’amour
Avec un fauteuil,
On s’allume quelques bougies,
On est seul à la folie

{au Refrain}

C’est sûr qu’il y a des gens comme ça ici et là,
C’est sûr qu’on vit chacun pour soi,
Il faudrait pas

{au Refrain}

Encore un ciel vide
Avec rien dedans.

 
 
François Feldman paroles  François feldman  musique jean marie moreau
Published in: on 20 janvier 2008 at 20 h 53 min  Comments (3)  

DE RETROUR

Je suis revenue de Vendée et voila que le téléphone à sonner vers 12h c’était l’hopital pour me dire que ma grand -mère était sous perfusion:
elle s’enfonce.
A  croire que telle la théorie du bing bang le bonheur que j’ai eu en vendée se paye mais ça me rappelle combien
la vie est précieuse et qu’il faut la vivre intensement en savourant chaque seconde qui passe car pour moi  le bonheur est furtif .
Published in: on 20 janvier 2008 at 17 h 13 min  Comments (4)  

AU VERT

je pars un peu au vert dans ma vendée
 
gros bisous à ceux que j’aime ils se reconnaitront
Published in: on 13 janvier 2008 at 18 h 19 min  Comments (4)  

IRONIE

           Stephan Eicher Ironie extrait de l’album 1000 vies
 
 
 
On sait quand ça commence
Pas quand ça finira
On sait qu’on a la chance
Terrible d’être là
Malgré ce que l’on pense
De tout ce que l’on voit
Même si donner un sens
A tout ne se peut pas
On apprend la souffrance
On livre des combats
Qui sont perdus d’avance
Et qui n’apportent pas
D’issue, de délivrance
On fait n’importe quoi
On a peur du silence
On hurle dans les bois
Oh iro, oh iro
Oh ironie de nos danses
Oh iro, oh iro
Oh ironie de nos choix
Et vient la récompense
Quand on ne l’attend pas
Comme vient la pénitence
Quand on tendait les bras
On croit que l’on avance
En reculant d’un pas
On donne de l’importance
A ce qui n’en a pas
Butins et indulgences
Qu’on porte à bout de bras
énergie qu’on dépense
Que rien ne nous rendra
Oh stupide innocence
Oh folie … et cetera
Cependant que s’avance
Le jour … et cetera
Oh iro, oh iro
Oh ironie de nos danses
Oh iro, oh iro
Oh ironie de nos choix

 
 
 
 
 
Published in: on 12 janvier 2008 at 19 h 34 min  Comments (4)  

A QUOI BON

S’il faut prendre une arme pour se faire
Entendre
Alors je me le demande
A quoi bon ?
S’il faut tuer pour gagner la liberté
Alors je me le demande
A quoi bon ?

Trop de bruits d’orage
Trop de nuages
Viennent menacer
Notre humanité

S’il faut qu’on meure pour abbatre
Un dictateur
Alors je me le demande
A quoi bon ?
S’il faut souffrir pour que des hommes
Puissent dire
Qu’ils sont libres je me demande
A quoi bon ?

Si on ne peut rien pour sauver un enfant
Qui meurt de faim je demande
A quoi bon ?
Et si l’on ne fait des hommes que pour
Pouvoir
Faire la guerre de me demande
A quoi bon ?

S’il faut prendre une arme pour se faire
Entendre
Alors je me le demande
A quoi bon ?
S’il faut tuer pour gagner la liberté
Alors je me le demande
A quoi bon ?

S’il faut qu’on meure pour abbatre
Un dictateur
Alors je me le demande
A quoi bon ?
S’il faut souffrir pour que des hommes
Puissent dire
Qu’ils sont libres je me demande
A quoi bon ?

 

hélenes rolles paroles helènes rolles musique jean françois porry

Published in: on 8 janvier 2008 at 20 h 06 min  Comments (2)  

LIENS

je voulais indexer mes liens ça sera pour un autre jour ou mon ordi aura ma mort
 
http://boulevard-denotreame.discutforum.com forum que j’ai fais en collaboration avec sylla
 
lowansalice.spaces.live.com
 
 
sylla-alana.spaces.live.com
 
 
Published in: on 6 janvier 2008 at 21 h 24 min  Laisser un commentaire