en chantant

Publicités
Published in: on 30 juin 2008 at 20 h 06 min  Comments (3)  

Un jour arrive

Published in: on 29 juin 2008 at 18 h 59 min  Comments (2)  

quel interet?

Etre le premier

Pourquoi cette fatalité ?Tant rechercher

Chez les humains

être si pressés

Q’importe le chemin

Qu’importe le destin ?

Etre le premier

N’est pas important

Du moment qu’on est existant

Même en souffrant

A l’arrivée être le dernier

On en est que plus renforcé

il a fait l’effort d’y arrivé

 

Là où on échoue

Ce n’est ni le hasard

Ni le tôt ni le tard

On s’ébroue dans la marre

Sous la proue les joues sans fard

Qu’importe être le dernier ? Ou le premier

Quel intérêt d’être le premier

Published in: on 26 juin 2008 at 18 h 37 min  Comments (3)  

enfin le reve

enfin je sors la tete de l’eau , enfin mon reve se réalise je vais travailler en stage cet été auprés des chevaux
je démarre une nouvelle vie un nouveau métier un nouvel avenir  en vendée dans lequel j’ai confiance
 
merci à sylla d’avoir été là tout simplement
merci à ceux qui m’aime pour leur soutien
Published in: on 24 juin 2008 at 20 h 26 min  Comments (7)  

NO REGRETS

Published in: on 11 juin 2008 at 18 h 59 min  Laisser un commentaire  

parce que je ne suis pas un mouton

RAPHAEL
 
Il ira loin
Il ira loin, celui-là
Peut-être bien jusqu’au bout
Au bout de ses rêves
Mais sur le bout des lèvres
Reste le mauvais goût
Monter en grade, monter en graine
Et le mal qu’on se donne
Quand ça monte de partout
Qu’on s’en va faire son trou

À passer en pionniers
Et à jouer des coudes
On voit bien le paysage
Mais au dernier palier
Quand la tour s’écroule
On oublie
Ce qu’on fait ici

Le rodéo ne s’arrête jamais
Mais les cow-boys s’allongent
Devenus veaux
Et bien appliqués
À tirer sur la longe
Venez chercher, venez le chercher
Le visa pour le rêve
Car les derniers s’ront bons derniers
Quinze mille pieds sous les bombes

Les présidents-robots ont donné le signal
C’est l’heure du passage
Dans les peuples endormis du bout de la semaine
On oublie
De quoi il s’agit

Il ira loin
Il ira loin, celui-là
Mais qu’il y aille sans moi
Il ira loin, celui-là, il ira loin
Mais qu’il y aille sans moi
Qu’il y aille sans moi

Published in: on 10 juin 2008 at 18 h 52 min  Laisser un commentaire  

parce que je serais toujours moi

 
ELSA "ce sera toujours nous"
 
 
Les mensonges qui rongent
les couteaux dans le’dos en cadeau
ce sera jamais nous
toutes ces histoires de fous
les paroles de haine
les mauvais poèmes qui s’apprennent par cœur
les chansons violons
le jeu des sept erreurs

Ce sera jamais nous
les trahisons par ambition
les faux semblants les faux serments
ce sera jamais nous
les petits sourires pour mieux mentir
les grandes histoires d’amour d’un soir
ce sera jamais nous

Je’suis là pour personne
sonne le téléphone sonne toujours
ce sera jamais nous
ces jalousies d’amour
ces roman-photos
ces histoires mélo qui sont toutes les mêmes
on l’a dit trop dit
me dis jamais je t’aime

Ce sera jamais nous
les larmes aux yeux les souvenirs
les mots d’adieu qui font souffrir
ce sera jamais nous
ce sera pareil mais autrement
côté soleil et sentiment
ce sera toujours nous

ce sera toujours moi

 

 

paroles "didier barbelivien" musique G. Lunghini, V.M. Bouvot  

Published in: on 5 juin 2008 at 19 h 16 min  Laisser un commentaire  

SDF

La ballade du pauvre
parce que c’est injuste que ça existe encore au 21ème siècle
 
 
Je suis là chaque matin
comme ça sur le chemin
à regarder le jour qui va et qui vient
à tendre la main

Et je vis sous un pont
probable que j’aime pas les maisons
ma vie je l’ai quittée
c’était il y a longtemps
peut-être un été

Ô mon vieux je suis noir
et du soir au matin
plein comme une malle-cabine
raide comme un passe-lacet
je connais même plus mon nom

Je n’restarai pas trop tard
j’aime mieux aller ailleurs
là où ce s’rait pas pire peut-être même meilleur
on peut toujours rêver

Non non non non
bien content de partir
non non non non
j’espère ne pas revenir

Ils m’ont trouvé un matin
raide comme un parchemin
avec dans les poches
deux trois souvenirs rien d’autre qu’une broche

M’ont mené en camion
dans un genre de maison
où ils m’ont disséqué mon vieux
Tu pouvais pas t’nir guère plus longtemps
qu’ils disaient qu’ils disaient qu’ils disaient
c’est pas brillant

Non non non non
bien content de partir
non non non non
j’espère ne pas revenir

Je suis là chaque matin
comme ça sur le chemin
à regarder la vie qui va et qui vient
qui colle à la peau

Et je m’en vais ce soir
je finirai bien quelque part
loin des lits en papier de mes pieds blessés
de leurs cheminées noires
du vent du soir
non non non non…

 
 
Muisque et paroles raphael haroche
Published in: on 2 juin 2008 at 19 h 13 min  Comments (2)  

PETER PAN

INDOCHINE extrait de l’album wax
 
Demain la vie sera enchantée
où seuls tes habits s’endormiront
demain la nuit saura s’effacer
seules nos réalités s’en iront

Demain la vie sera enchantée
et le temps saura s’évaporer
je pourrai devenir peter pan
passer dans le pays du présent

Mais les grilles sont fermées
elles sont dures à franchir
et je ne veux plus grandir
après toutes ces années

Moi je veux rester comme ça
toute ma vie
moi je veux rester tel que je suis
moi je resterai comme ça toute ma vie
moi je resterai tel que je suis

Une petite fée saura me bercer
me charmer autour de mon berceau
je pourrai devenir un héros
solliciter une éternité

Mais gravir des parois
ne pas partir sans toi
nous on ne veut plus grandir
on veut cette éternité

Allez!
Nous on veut rester comme ça toute la vie
et s’embrasser à tout jamais
moi je resterai comme toi toute ma vie
moi je resterai tel que je suis

Mais nous voici arrivés
après tant d’années
l’éternité
et nous voici arrivés
après tant d’années
à la beauté à la beauté

Allez!
moi je veux rester comme ça toute ma vie
moi je veux rester tel que je suis
et s’amuser à tout à tout jamais
moi je ne changerai plus jamais…

paroles Nicolas sirkis musique stephane sirkis ,alexandre azaria
Published in: on 1 juin 2008 at 19 h 46 min  Laisser un commentaire