SOUS HAUTE TENSION

myron-bolitar,-tome-10---sous-haute-tension-824112-250-400

Rien ne laissait penser à Myron Bolitar qu’il allait se retrouver pris dans un engrenage infernal de drogue, meurtre et enlèvement. Suzzy Trevantino, célèbre joueuse de tennis enceinte, lui demande de convaincre son mari, star d’un groupe de rock, de rentrer au domicile conjugal. La rumeur lancée sur Facebook selon laquelle il ne serait pas le père du bébé qu’elle attend semble totalement infondée
Alors qu’il discute avec la rock star dans une boîte de nuit pour lui faire entendre raison, Myron Bolitar aperçoit Kitty, la femme de son frère qu’il n’a pas vue depuis prêt de 16 ans après une dispute mémorable. Alors qu’il veut aborder sa belle sœur, celle-ci s’enfuit sans laisser de trace. Qu’est devenu son frére Brad et son neveu Mickey ? Et surtout pourquoi cherche-t-elle à se cacher ? Comme si cela ne suffisait pas, sa cliente Suzzy se fait tuer et son mari Rex disparaît.

Dans ce livre plusieurs histoires s’entremêlent : j’avoue qu’au début, je me suis un peu perdue dans les personnages .

On est quand même très vite embarqué dans l’histoire : on a pitié de Suzy qui est complètement perturbée du fait que l’on ait posté sur facebook que son bébé ne soit pas de l’homme qu’elle aime .

Pourquoi le mari de Suzy ne veut plus rentrer ? on découvre aussi l’univers d’un groupe de rock qui cache bien des secrets qui sont réellement les membres de ce groupe où la drogue circule facilement ?

Le personnage de Myron Bolitar est perdu car non seulement il a deux affaires à résoudre mais en prime lorsqu’il croise kitty , sa belle sœur, il se demande ce qu’est devenu son frére : il va alors mener une enquête où au final les différentes histoires vont parfaitement s’imbriquer .

PourquoiSuzzy qui a stoppé sa carrière de joueuse de tennis en pleine gloire est t’elle harcelée et par qui ?

Pourquoi Brad , son frére ,a t’il disparu 16 ans auparavant ? autant de questions auxquelles doit répondre se pauvre Myron que l’on plaint car il s’en prend plein la figure ; il subit tellement de catastrophes que je me suis dit «  ça fait beaucoup pour un seul homme » !

Une fois de plus Harlan Coben reprend le thème des secrets enfouis mais on ne s’en lasse pas .

Le livre se lit rapidement , mais pour ma part ce n’est pas le meilleur Harlan Coben que j’ai lu . Je trouve qu’il est en dessous des autres car on se perd dans les personnages , celui de Myron Bolitar qui va devenir récurrent dans les nouveaux livres de l’ auteur est un anti héros que j’aime moyennement ; je n’ai pas réussi à m’attacher au héros , par contre on s’attache plus aux autres personnages de l’histoire et j’ai trouvé que le livre était moins bien écrit que les précédents : la construction des phrases n’est pas toujours bien articulée ou alors il y a un problème avec la traduction française .

Cependant , l’enquête reste palpitante et on a vraiment envie de savoir la fin qui réserve bien des surprises : on va d’ailleurs de rebondissements en rebondissements .

L’auteur à choisi le personnage de Myron Bolitar comme héros de son roman car celui ci est agent de stars et ainsi on peut découvrir la vie secrète de ceux que l’on pense être des héros , des champions de tennis , des rock stars , et ce que j’ai aimé dans ce livre c’est justement la description de cet univers de paillettes et de faux semblants .

Ici c’est extrêmement bien décrit et très précis : l’ auteur a dû enquéter , je pense, pour en savoir autant sur ce milieu du showbiz.

Il y a une suite à ce roman qui s’intitule «  à découvert » ou l’on va en savoir plus sur le neveu de Myron : Mickey .

Publicités
Published in: on 30 décembre 2012 at 14 h 10 min  Comments (1)  

EFFRACTION

effraction-affiche-4ffac7f572036

SYNOPSIS :
L’existence de la famille Miller peut sans problème passer pour idéale. Kyle, négociant en diamants, et Sarah, architecte, vivent confortablement avec leur fille Avery, une adolescente un peu rebelle, dans une luxueuse demeure ultra sécurisée que Sarah a d’ailleurs dessinée. Un soir, après une dispute avec sa mère, Avery monte s’enfermer dans sa chambre. Lorsque deux policiers se présentent à la propriété en demandant à voir tout le monde, les Miller s’aperçoivent qu’Avery est partie… Kyle ouvre pour accueillir les policiers, et le cauchemar commence…

source (allocinecom)

MON AVIS :

Ce scénario qui pourrait paraître simpliste au premier abord réserve bien des surprises car tout semble parfait pour cette famille bien sous tout rapport : un mari diamantaire , une femme architecte, une magnifique maison avec piscine donnant sur la mer ,une fille qui n’en fait qu’à sa tête mais au final chacun a ses secrets ,

Dans ce film , personne n’est tout noir ou tout blanc , chacun a ses propres blessures et les vérités éclatent au risque de faire voler et le couple et les liens qui unissent les bandits mais une seule solution s’offre à la famille : rester soude quoique chacun apprenne sur l’autre.
Que cache le mari à sa femme et inversement ?

Ce huis clos de 1h30 tient en haleine de bout en bout de parun suspense haletant sans temps mort ; tout repose sur le jeu d’acteur de Nicolas Cage et de Nicole Kidman et sur une réalisation parfaite :, une nouvelle fois Joel Schumacher fait fort .

Au départ je me suis demandée si j’allais pouvoir rester accrochée devant ce film , j’avais peur que le suspense ne s’écroule .

Les bandits ont un quart d’heure pour cambrioler le coffre fort de Kyle Miller , alors que se passe t’il pour qu’au final ces derniers restent 1h30 ?

Le héros va tenter de raisonner les bandits ,les scènes s’enchainent rapidement, je me suis fait la réflexion à un moment donné qu’il n’y avait plus d’action ,le réalisateur choisissant de tout faire reposer sur des dialogues percutants entre Kyle Miller et les bandits . Pourtant on reste dans des scènes de violence où domine la violence verbale car il ne faut pas oublier qu’on peut aussi prendre les gens en otage mentalement et moralement , ce qu’arrive à démontrer parfaitement le réalisateur avec brio .

Alors comment va faire cette famille pour essayer de s’en sortir indemne entre mélange de violence verbale et violence physique sans qu’il y ait ,comme je dis ,trop « de pan pan pan ?

« La fin est très bien faite , je la tairai mais je peux juste dire que j’ai eu une petite frayeur ,
Ce film est sorti directement en DVD aux Etats -Unis sous prétexte que c’était le pire film de Joel Schumacher ,ce que je trouve rude comme critique car pour ma part je ne me suis pas ennuyée et les acteurs sont excellents : En effet j’ai retrouvé avec plaisir Nicolas Cage qui encore une fois joue à merveille , je n’avais pas vu Nicole Kidman jouer dans un film depuis longtemps et je trouve qu’elle n’a rien perdu de son jeu d’actrice enfin Lina Liberato qui joue la fille du couple de 15 ans est une véritable révélation .

Un bon petit film qui nous fait passer une heure et demi sans nous en rendre compte .

Published in: on 26 décembre 2012 at 18 h 51 min  Comments (4)  

NOEL 2012

Published in: on 24 décembre 2012 at 10 h 57 min  Comments (3)  

SILENT HILL 2 REVELATION

silent hill

SYPNOSIS

Depuis son plus jeune âge, Heather Mason a l’habitude de changer d’adresse très souvent avec son père. Sans vraiment savoir pourquoi, elle fuit. Pourtant, cette fois, elle est piégée. Pour sauver celui qui avait toujours réussi à la protéger et découvrir qui elle est vraiment, Heather va devoir affronter un cauchemar qui devient de plus en plus réel…Silent Hill.

Mon avis

Je peux dire que ce film est plutôt un film catastrophe dans le sens ou c’est le film raté de a à z et je m’explique : des le début du film , on voit une jeune fille pourchassée par des monstres grandguignolesques : hommes sans visage par exemple qui font plus rire qu’autre chose bref je ne suis pas rentrée dans le film .

Celui-ci semble pourtant décoller dans une deuxième partie où l’ héroïne va à l’école et où elle a des visions mais très vite on sombre à nouveau et des son arrivée à Silent Hill je n’ai plus tout accroché

Alors on trouve dans Silent Hill des monstres , des femmes transformées en mannequins : on se demande d’ailleurs ce qu’elles font là ! Des gens sont enfermés dans des sacs en plastique , et Silent Hill est visiblement composé d’un parc d’attractions et d’un asile psychiatrique qui est la pâle copie d’un asile qu’on a déjà vu dans tant de films d’horreur .

On voudrait avoir peur pour l’héroïne qui est pourchassée par des démons et qui a des visions atroces ,enfin si on peut dire ça comme ça car là encore on a envie de sourire .

On aimerait avoir peur pour le héros : l’ami de la jeune fille est prêt à être découpé en petits morceaux par des monstres qui tiennent des couteaux de boucher mais là encore on n’ y croit pas car les monstres sont mal faits donc seul le pauvre jeune homme crie pendant que le spectateur se dit : » j’aimerais pouvoir crier moi aussi mais que nenni !

L’asile psychiatrique est une caricature :on voit le décor c’est une mauvaise copie des autres films d’horreur et lorsque qu’un bourreau passe en coupant toutes les mains des personnes ,eh bien je me suis fait la réflexion «  même les moignons font rire tellement il y a du sang et ça gigle dans tous les coins »

de plus la réalisation est mauvaise : on passe d’un plan à un autre sans lien explicatif , de même que l’on passe d’un endroit à un autre sans l’once d’une explication ce qui est gênant il y a un manque de logique terrible et là pour le coup c ‘est l’horreur pour la compréhension de ce pauvre film .

Le réalisateur et scénariste a multiplié les cliches des films d’horreur : clown , mannequins , zombies , démons, asile , parc d’attraction ,tête coupée , cannibalisme , on se croirait par moment dans des scènes d’X Files puis de Supernatural puis on pense à un moment donné au monde souterrain de Ghost Wisperer bref un bazar total qui fait que l’on n’y croit plus : trop d’horreur tue l’horreur : il a voulu en faire trop .

J’épargne les phrases du genre «  tu sais que tu vas finir en enfer » «  mais tu y es déjà » évidemment lorsque l’on se retrouve dans le monde des ténèbres cette réplique ne peut que faire rire
et tout est comme ça .

E il y a pire encore !eh oui car le réalisateur a réussi le tour de force de faire des longueurs et on s’ennuie sur un petit film d’horreur durant 1h30 :c’est un exploit .

Quand en prime je vois que le film s’intitule «  Silent Hill  révalation » là par contre ça fait peur parce que je n’ai pas vu de révélation hormis la découverte d’un mauvais réalisateur .
Bref je suis sortie en me demandant comment le réalisateur, qui a lui même écrit le film ,avait fait son compte pour faire un film d’ horreur aussi mauvais et j’ai vu des films d’horreur de séries B mais ils étaient quand même bons puisque j’ai toujours eu peur mais là ce n’ est même plus une catégorie B ,c’est Z !!!

L’ équipe technique a aussi loupé son travail : je pense à ceux qui ont crée les monstres , les maquilleurs en ont fait des stocks bref tout est raté .

Alors on peut avoir un mauvais scénario mais il y a des gens comme Brian de Palma ou John Carpenter qui vont réussir à sauver le film par une grande réalisation, là en l’occurence le scénariste et réalisateur Mickael J Bisset a tout loupé .

Une mention tout de même pour les acteurs qui jouent bien mais ils ne peuvent sauver le film ,

C’est dommage car l’histoire n’est pas mauvaise , mais le réalisateur a hélas accumulé les clichés .

Bref si vous voulez voir un film d’horreur comique vous pouvez aller voir ce film mais au final c’est terrible d’arriver à dire cela dans une critique car le but premier du réalisateur était de faire un film d’horreur /épouvante bref je reviens à mon idée : je n’ai vu qu’un film catastrophique .

Published in: on 21 décembre 2012 at 19 h 34 min  Comments (2)  

CHANSON DE DECEMBRE

Chaque année au mois de décembre , cette chanson revient me trotter dans la tête et j’avoue que 25 ans aprés j’aime toujours autant

Published in: on 6 décembre 2012 at 19 h 31 min  Comments (1)  

POPULAIRE

populaire-affiche-france

SYNOPSIS

Année 1958 Rose Phamphile 21 ans , vit avec son père veuf dans un petit village normand et qui tient un bazar .Rose est promise à un garagiste et à une vie de femme au foyer mais elle ne veut pas de celle-ci et décide de partir pour Lisieux où elle postule comme sécrétaire chez Louis Echard : un assureur : celui ci décide la prendre : à la seule condition qu’elle accepte de participer au concours nationale de vitesse dactylographique.

Mon Avis :

Malgré un scénario qui peut paraître très simple ce film est une véritable réussite ,

Rose est une femme moderne , libérée , fraiche et spontanée mais elle est surtout extrêmement maladroite et gaffeuse ,ce qui provoque des situations souvent cocasses pourtant elle décroche le poste de secrétaire que tout le monde lui envie car visiblement être secrétaire en 1959 était le rêve de toutes les femmes comme quoi les temps ont bien changé .

Et justement ce qui plait aussi dans ce film c’est la description des années 50 , je ne m’imaginais pas à quel point il y avait un climat d’insouciance et à quel point les femmes étaient déjà libres.

Le film est vu avec beaucoup de recul ce qui donne des phrases assez drôles : quand rose dit à son patron «  on devrait vous interdire de fumer au bureau » et le patron répond d’un ton très sec «  pour cela il faudrait une loiiet heureusement il n’y en a pas » eh oui on n’ est plus à notre époque ou au final celle ci paraît plus guindée .

Louis Echard : l’assureur et le patron de Rose est interprété par un Romain Duris en grande forme , il est grincheux, aigri depuis son retour de la guerre , à 36 ans il est toujours célibataire ce qui est tout à fait anormal pour l’époque et il est déjà vieux garçon avec tout ce que cela comporte et quand il rencontre Rose il en tombe aussitôt amoureux sans vouloir se l’avouer .
Mine rien ,cette jeune fille va lui donner du fil à retordre avec son répondant .

Louis va satisfaire ses ambitions à travers Rose qu’il inscrit à des concours dactylgraphiques, elle va jusqu’à s’installer chez lui en tout bien tout honneur ce qui la encore provoque des situations et des quiproquos très amusants .

Louis va en voir de toutes les couleurs avec cette jeune femme , il n’aura jamais le dernier mot pourtant elle accepte l’entrainement car cela lui plait aussi et au fond n’est -elle pas aussi amoureuse de Louis .

La vie des années 50/60 est très bien retracée, j’ai beaucoup aimé la bande originale du film avec ses bon vieux tubes comme « dactylo rock » et le chacha des dactylos,

J’ai beaucoup ri en voyant ce film ,cela faisait extrêmement longtemps que je n’avais pas vu une aussi bonne comédie française .

Les acteurs sont excellents Romain Duris et Deborah François en tête qui sont remarquables, on retrouve avec joie Berenice Bejo, Eddy Mitchell , Miou Miou , Nicolas Bedos que je déteste dans la vie joue fort bien : il m’a bluffée

Ce film a déjà obtenu 4 prix : festival du film d’Arras , grand prix du cinéma « elle », prix du festival du film international de Rome , et espérons bientôt un césar qui serait bien mérité .

En ce mois de décembre je me dis que ce film est la surprise de Noël car je trouve qu’ il y a vraiment très peu de bons films .

Je n’ai pensé à rien d’autrequ’à rire durant 1h57 donc courrez voir ce film de Régis Roinsard .

Published in: on 6 décembre 2012 at 18 h 36 min  Comments (3)