MAPS TO THE STARS

blog2

A travers ce film , David Cronenberg dénonce les travers et la perversité du milieu du show bizz Hollywodien.

Durant 2 heures, on suit la vie de deux familles qui semblent n’avoir rien en commun: celle de l’actrice Havanah sur le déclin qui essaye désespérement de revenir au premier plan et celle d’un ex enfant star de 13 ans qui a sombré dans la drogue , la violence et la mégalomanie.Pourtant ils ont un point commun : en effet le père de Ben est psy et il coache Havanah , cette dernière embauche Agathe, une jeune fille mystérieuse qui a des marques de brûlures à la figure : cette dernière tombera sous le charme d’un chauffeur de limousine qui rêve d’être acteur .

Qui est cette mystérieuse jeune fille au comportement étrange?

Dés le début, on se demande ce que cherche Agathe en devenant assistante de Havanah et on se doute qu’elle cache un lourd secret .

David Cronenberg règle ses comptes à travers ce film violent qui « sent le vécu » .

Le langage est trés cru , pour mieux mettre en évidence la débauche du milieu hollywodien où seule l’apparence compte mais derrière le vernis apparaît alors la méchanceté , les ambitions dévorantes , l’arrivisme et le refus de la part de tous les protagonistes de ne plus être au sommet .

Enfin le réalisateur aborde l’inceste, la souffrance mentale, la plongée dans l’enfer des médicaments pour combler le vide, la solitude, l’addiction au sexe , la folie et les hallucinations .

La violence est continue tant verbale que physique, cependant elle est hélas nécessaire pour mettre en relief la cruauté de ce milieu où tous vivent sur le fil du rasoir .

Le film est une vraie réussite car , à travers certains dialogues, on comprend que Cronenberg a dû s’inspirer de la vie de certaines stars comme Drew Barrymore, ex enfant star de ET et il dénonce aussi les excès des parents qui poussent toujours leurs enfants à mettre la barre plus haut .

Quant au personnage de Havanah , on pense alors à beaucoup d’actrices ayant la cinquantaine et qui font tout pour ne pas être oubliées .

Les personnages sont pathétiques , fades, sombres et tourmentés .

L’exploit du film réside dans le fait de que l’on n a absolument pas pitié de ces gens du fait qu’ils sont totalement odieux et  » border line » .

Seule Agathe fascine et intrigue et c’est l’ unique personnage qui apporte un vent de fraîcheur .

Les acteurs réussissent des prouesses : Julianne Moore en tête qui a bien mérité son prix d’interprétation à Cannes puis Robert Patinson, très loin de l’univers de twillight, et que l’on prend plaisir à revoir après Cosmopolis .

Publicités
Published in: on 12 juillet 2014 at 13 h 41 min  Comments (5)  

The URI to TrackBack this entry is: https://marielle13987.wordpress.com/2014/07/12/maps-of-stars/trackback/

RSS feed for comments on this post.

5 commentairesLaisser un commentaire

  1. C’est un film qui m’a l’air bien intéressant! J’ai toujours aimé John Cusack et Julianne Moore en tant qu’acteur, je les trouve très talentueux!
    Je me rappelle de Robert, la première fois que je l’ai vu c’était dans Harry Potter et la coup de feu!
    Bisous

  2. bonsoir

    oui c’est un trés bon film .

    J’aime beaucoup Julianne moore : elle est la preuve qu’après la cinquantaine on peut encore avoir des rôles à hollywood.

    C’est vrai que ça fait plaisir de retrouver john cusack.

    Je ne savais pas que Robert Pattinson avait jouer dans Harry potter 😦

    bonne soirée bisous merci de passer .

  3. Bonjour,
    Il a l’air super bien comme film, à voir.
    J’adore la disposition du blog!
    Bon dimanche 🙂

  4. Bonjour

    Merci d’avoir laisser un commentaire Lydie et merci pour le compliment sur mon blog cela fait toujours plaisir

    Bon 14 juillet

    merci d’etre passée 🙂

  5. bonjour,

    J’avais entendu parler de ce film quand il a été présenté à cannes .

    Je me méfie toujours un peu de ces films mais là je suis quand meme allée le voir et j’ai été scotchée sur mon fauteuil du début à la fin .
    Julianne Moore est fabuleuse mais l’artiste qui joue son assistante est tout aussi remarquable .

    Le réalisateur a vraiment fouillé les sentiments des uns et des autres .

    Le film dénonce tellement bien toutes les bassesses d’Hollywood.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :